Mer Égée: le torchon brûle entre Athènes et Ankara

Correspondante à Istanbul

Après quelques mois d'accalmie, le torchon brûle de nouveau entre Athènes et Ankara. Alors que les projecteurs de l'Otan sont tournés vers la guerre en Ukraine, la Turquie et la Grèce, toutes deux membres de l'Alliance atlantique, ont récemment multiplié les exercices militaires, s'accusant mutuellement de ne pas respecter les traités internationaux.

Début juin, la tension est montée d'un cran lorsque le président Erdogan a ouvertement accusé les autorités grecques d'armer les îles de la mer Égée. Dans un tweet incendiaire en date du 9 juin, il en appelle aux «droits» (de la Turquie) et aux «accords internationaux sur la démilitarisation des îles», après avoir déclaré, menaçant: «Nous avertissons une fois de plus la Grèce d'être prudente, de rester à l'écart des rêves, de la rhétorique et des actions qui la conduiront à des résultats qu'elle regrettera, comme cela s'est produit il y a un siècle.»

Cette référence à la guerre d'indépendance turque n'est pas tombée dans…

Explorez...

Ajouter un commentaire