Méditerranée orientale : Ankara appelle Athènes à "régler les problèmes"

Des responsables grecs et turcs se sont réunis à Istanbul pour des "contacts exploratoires" en lien avec les différends qui opposent Ankara à Athènes, réactivant un mécanisme d'échanges qui avait été suspendu en 2016 sur fond d'aggravation des tensions.

"Régler tous les problèmes, y compris ceux en mer Egée, est possible et notre volonté pour y parvenir est entière. La paix et la stabilité régionales sont dans l'intérêt de tous", a déclaré sur Twitter le porte-parole du président Recep Tayyip Erdogan, Ibrahim Kalin, à l'issue des discussions.

Signe toutefois de la méfiance qui règne entre la Turquie et la Grèce après plusieurs années de crispations, Athènes a signé lundi un contrat pour l'achat de 18 avions de combat Rafale à la France, une décision prise notamment en réaction à la multiplication des démonstrations de force turques en Méditerranée orientale.

Faisant fi des mises en garde de l'Europe, Ankara a en effet organisé ces derniers mois plusieurs missions d'exploration gazière dans des eaux grecques, provoquant une crise diplomatique d'une ampleur inédite depuis 1996, année où les deux pays membres de l'Otan ont frôlé la guerre.

Mais après...

Explorez...

Commentaires

Ajouter un commentaire