À Chypre, le sanctuaire perdu d'Apollon enfin retrouvé

Découvertes de la fouille de 1885 par Max Ohnefalsch-Richter Département des antiquités, ministère du transport, de la communication et du travail de Chypre

Découvertes de la fouille de 1885 par Max Ohnefalsch-Richter Département des antiquités, ministère du transport, de la communication et du travail de Chypre

Ce serait l'un des plus importants ensembles sacrés de l'antiquité chypriote : le sanctuaire d'Apollon à Fragkissa, situé dans le voisinage du site de la cité antique de Tamassos, a été retrouvé en octobre dernier, a annoncé le département des antiquités de la République de Chypre.

Brièvement fouillé en 1885 par l'archéologue et antiquaire Max Ohnefalsch-Richter pour le compte de l'administration britannique de l'île, l'emplacement précis de ce sanctuaire avait été perdu dans les années suivantes.

Plus d'un siècle plus tard, et après quelques recherches infructueuses, les opérations de fouilles entreprises par une équipe d'archéologues allemands, sous la direction de Matthias Recke et Philipp Kobusch des universités de Francfort et de Kiel, ont permis de retrouver la trace du sanctuaire perdu dans une vallée à proximité du village de Pera Oreinis, au centre de Chypre.

Perdu, mais pas oublié

Les sondages réalisés cet automne ont relevé une importante concentration de vestiges statuaires en calcaire, de fragments de figurines en terre cuite et de nombreux tessons de céramiques parcellaires mais bien conservés.

Ces trouvailles, sans doute des...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...