La Belgique est prête à accueillir les migrants mineurs non-accompagnés des îles grecques

La Belgique, mais aussi la Bulgarie, acceptent désormais de prendre en charge des migrants mineurs d'âge non accompagnés arrivés sur les îles grecques, rejoignant ainsi un camp d'une dizaine de pays de bonne volonté, a indiqué jeudi la Commission européenne en réponse à une question de presse. 

La Commission avait lancé une initiative début mars pour que 1.600 enfants, la plupart des mineurs non accompagnés de moins de 14 ans ou souffrant d'une grave maladie, soient évacués des camps des îles de la mer Égée.

Huit pays (le Luxembourg, la France, l'Allemagne, le Portugal, la Finlande, la Lituanie, la Croatie et l'Irlande) s'étaient jusqu'à présent déclarés prêts à participer à cette opération.

Avec la Belgique et la Bulgarie, ils sont désormais dix, mais d'autres pays pourraient s'y joindre encore, selon un porte-parole de la Commission.

De plus en plus de voix se sont élevées ces derniers temps pour dénoncer la situation des dizaines de milliers de migrants qui, en ces temps de pandémie, vivent dans des conditions épouvantables sans disposer de la moindre hygiène élémentaire notamment dans le camp de Moria sur l'île de Lesbos, "une bombe sanitaire...

Explorez...

Ajouter un commentaire