Réunification de Chypre : de nouvelles négociations ont commencé à Genève

Carte politique de Chypre.

Carte politique de Chypre.

L'enjeu consiste à abattre la dernière frontière divisant encore une capitale européenne, Nicosie, ainsi que toute l'île de Chypre. Les dirigeants chypriotes grec et turc ont commencé lundi 9 janvier et pour trois jours, à Genève, un nouveau cycle de négociations dans l'espoir de réunifier cette île de l'est de la Méditerranée, dont la partie nord est occupée depuis quarante-deux ans par la Turquie.

« Nous sommes à un moment final et à un moment de vérité », a déclaré l'envoyé spécial de l'ONU, le Norvégien Espen Barth Eide, en ouvrant ces pourparlers sous l'égide des Nations unies. Le président chypriote grec, Nicos Anastasiades, s'est déclaré « confiant » en arrivant au bord du Léman, et le dirigeant chypriote, Mustafa Akinci, assure être venu « dans un esprit constructif ».

La première journée de discussions a conforté un certain optimisme, mais l'issue de ces négociations reste incertaine. Deux séries de discussions avaient déjà été organisées au bord du Léman en novembre 2016, sans aboutir à de réelles avancées. Décryptage.

  • Sur quoi portent les discussions ?

Le projet de réunification vise à créer...

Explorez...

Ajouter un commentaire