La guerre en Grèce (1940-41), dans le journal de Paul Claudel

Auteur: 
Catégorie: 
Année: 
1956
Soldats grecs sur le front italo-grec en 1940 (photo: L. Akermanidis)
Soldats grecs sur le front italo-grec en 1940 (photo: L. Akermanidis)

Extraits du journal de Paul Claudel concernant la Grèce, attaquée par l'Italie, en 1940. Journal. Tome II : 1933-1955.

Extraits du journal de Paul Claudel

Dimanche 27 octobre 1940 : On annonce officiellement à Vichy la « collaboration » de la France avec l'Allemagne. L'Italie attaque la Grèce.
Argus, chaque fois qu'il voit une vache, lui dit : Es-tu Iô? - Les matelots d'Ulysse quand ils arrivèrent chez Circé s'écrièrent : Enfin, nous touchons au porc !

11 novembre : Anniversaire de l'Armistice. Annonce d'une victoire grecque sur les Italiens.

Défaites l'une sur l'autre des immondes macaronis en Albanie et à Tarente. Trouvent-ils encore que « un giorno de leone e meglior che cento giorni di muttone » ? (Une journée de lion vaut mieux que cent journées de mouton.)

30 novembre :
Victoires grecques sur les immondes Italiens. Immense joie. J'écris à Henri Bidou qui écrit dans Paris-Soir des articles de stratégie odieux et grotesques pour me moquer de lui et de sa « manœuvre de Rivoli » !

9 décembre : Prise d'Argyro-Castro par les Grecs.

9 décembre 1940 - 6 janvier 1941 :
Avec une ineffable satisfaction nous apprenons les désastres des macaronis en Cyrénaïque et en espérons d'autres – 68 000 prisonniers !
Il faut entendre à la radio le commentateur italien nous expliquant les malheurs de son pays d'une voix prudente et douloureuse, avec toutes sortes d'euphémismes, de consolations et d'encouragements. Cela nous ramène au mois de juin ! Les Grecs espèrent chaque jour leur petit prélèvement de 200 prisonniers.

La Pythie dit Socrate : Ne t'occupe plus que de musique

7 février : Je découvre que la première lettre de l'Apocalypse et un alpha et que la dernière est un oméga (avec l'iota souscrit : Εν τώ Βιβλίω τούτω).

30 mars : Grande victoire navale anglaise sur les macaronis, 7 bateaux coulés dont 4 croiseurs ! 2 bombardiers allemands abattus. Toute la Méditerranée est remplie d'amiraux italiens en grand uniforme qui nagent dans la sauce tomate ! Quel coup de Trafalgar !

9 avril : Prise de Salonique, Skopje, etc., par les Allemands. Discours de Churchill.

23 avril : Les Boches prennent Lamia. L'armée grecque d'Épire capitule. Le roi Georges quitte Athènes avec son gouvernement et se retire en Crète. Quid de l'armée britannique ?

24 avril :
Si quelqu'un a des provisions de mépris à dépenser il n'a qu'à penser à l'Italie.

Dimanche 27 avril : Prise d'Athènes par les Boches. Ils entrent dans le Péloponnèse. Les Italiens attaquent l'Égypte. Communication de Churchill à la radio. Les Allemands s'emparent des îles qui commandent l'entrée des Dardanelles.

28 mai 1941 : Les forces navales anglaises coulent le cuirassé Bismarck qui avait coulé le Hood. La bataille de Crète continue avec violence.

Notes: 

Voici tout ce que Paul Claudel, poète, dramaturge, académicien, diplomate français à partir de 1893, ambassadeur à Tokyo (1921) lors de la guerre gréco-turque, puis à Washington en 1927, avec la montée du Kémalisme, du Fascisme puis de l'Hitlérisme, alors que le Stalinisme s'installe solidement, écrit dans son journal en 1940, sur la Grèce attaquée par Mussolini.
Surpris, compte tenu de la culture hellénique de Claudel (il traduisit l'Orestie), j'ai cherché si, lors des guerres balkaniques, puis de celle qui aboutit à la Catastrophe d'Asie mineure, détruisant l'Ionie, ce diplomate nota quelque chose. Je n'ai rien trouvé (et j'hésite à reprendre plus en détail cette lecture …)

Total de votes : 0