Le Conseil de l'Europe appelle la Grèce «à mettre un terme» aux refoulements de migrants

Un camp de migrants sur l'île de Lesbos, en Grèce. ELIAS MARCOU / REUTERS

Un camp de migrants sur l'île de Lesbos, en Grèce. ELIAS MARCOU / REUTERS

La Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatovic, a exhorté mercredi 12 mai la Grèce à «» aux refoulements de migrants aux frontières terrestres et maritimes avec la Turquie, des allégations que les autorités grecques ont à nouveau démenti.

Dans un courrier adressé mercredi à trois ministres grecs, celui en charge de la Protection des citoyens Michalis Chrysochoidis, le ministre des Migrations et de l'Asile Notis Mitarachi, ainsi que celui de la Marine marchande Giannis Plakiotakis, la commissaire appelle la Grèce à veiller à «».

Les trois ministres interpellés ont aussitôt à nouveau démenti de tels prétendus refoulements de migrants par la Grèce, malgré les nombreux rapports documentés de médias et d'ONG déjà publiés. Ils ont insisté au contraire sur «». «», soulignent les ministres dans une réponse commune à la commissaire.

Dunja Mijatovic s'est dite pourtant «» du «». «», estime-t-elle. «», ajoute-t-elle. «» que les migrants ne soient pas renvoyés en Turquie «».

À VOIR AUSSI - A Lesbos, les habitants ne veulent pas d'un nouveau centre d'accueil pour migrants

Assurer la liberté de mouvement des...

Explorez...

Commentaires

Photo de Chaigneau

Que les pro.migrants les prennent chez eux, dans leur appart, a leurs frais et ne les laissent pas sortir ! Sinon, d mijatovic et autres peuvent partir en Afrique... et aller les aider sur place A leurs frais !

Ajouter un commentaire