L'Europe envisage d'accueillir jusqu'à 1500 migrants mineurs arrivés en Grèce

Un jeune migrant emporté par la police après des heurts survenus près du camp de réfugiés à Lesbos en Grèce le 2 mars.

Un jeune migrant emporté par la police après des heurts survenus près du camp de réfugiés à Lesbos en Grèce le 2 mars.

L'idée, annoncée par le gouvernement allemand, intervient alors que la Grèce va rallonger de 36 km la clôture renforcée le long de sa frontière avec la Turquie.

Une coalition de pays "volontaires" de l'Union européenne envisage de prendre en charge jusqu'à 1500 enfants migrants actuellement bloqués sur les îles grecques par mesure de soutien "humanitaire", a annoncé ce lundi matin le gouvernement allemand. Cette annonce intervient alors que le chef de l'État turc est attendu ce lundi à Bruxelles pour des entretiens avec les responsables de l'Union européenne sur la situation des migrants à la frontière turco-grecque. 

LIRE AUSSI >> Migrants : à la frontière gréco-turque, les rêves d'Europe s'effondrent bien vite 

"Au plan européen une négociation se tient ces jours-ci au sujet d'une solution humanitaire avec l'objectif d'organiser la prise en charge de ces enfants dans le cadre d'une 'coalition des volontaires'", a souligné le gouvernement allemand dans un communiqué, sans préciser les noms des pays impliqués. 

"Nous...

Explorez...
Ville: 

Commentaires

Photo de Emmanuelle Contargyris

Quel effort surhumain : l Europe est vraiment généreuse ! On se fiche de nous ???? Qu'est ce que 1500 comparé aux dizaines de milliers qui déferlent en Grece ?

Ajouter un commentaire