« Lesbos, la honte de l’Europe » : l’UE face aux camps des îles grecques

Le livre. Jean Ziegler s'est rendu à Lesbos en mai 2019 et il en a fait un livre sur ce qu'il nomme « la honte de l'Europe ». Un texte court en forme d'indignation contre les campements insalubres des cinq îles de la mer Egée où s'entassent aujourd'hui plus de 40 000 demandeurs d'asile, la plupart originaire d'Afghanistan, de Syrie, d'Irak, d'Iran et du Soudan.

Lorsqu'ils ont été mis sur pied, à partir de la fin 2015, les « hot spots » devaient permettre de confiner les gens afin d'examiner rapidement leur demande d'asile. Ils devaient être associés, notamment, à un mécanisme de relocalisation des réfugiés dans les autres Etats d'Europe, mécanisme qui, pour des raisons techniques autant que politiques, n'a pas été respecté.

Le camp de Moria, sur l'île de Lesbos, est aujourd'hui le plus grand camp d'Europe et le symbole de l'échec de cette solidarité. Conseiller du Conseil des droits de l'homme des Nations unies, Jean Ziegler semble avoir écrit dans l'emportement qui l'a saisi lorsqu'il s'y est déplacé.

« Stratégie précise de la dissuasion et de la terreur »

Il décrit l'attente des gens, des années durant, au milieu des...

Explorez...

Ajouter un commentaire