La tragédie de Lesbos repose la question de l'accueil des migrants

Moria (Grèce) - L'incendie meurtrier et les émeutes dimanche soir dans le camp de Moria, asphyxié par l'arrivée constante de nouveaux exilés, ont relancé la question de l'accueil des migrants en Grèce, qui veut renvoyer 10.000 d'entre eux en Turquie d'ici fin 2020.

Le sinistre sur l'île de Lesbos, dans le plus grand camp de migrants d'Europe, a relancé le débat sur la réforme du droit d'asile voulue par le gouvernement du Premier ministre conservateur Kyriakos Mitsotakis.  

Lors d'une réunion d'urgence lundi, le conseil des ministres a apporté une première réponse en affichant sa volonté de renvoyer 10.000 migrants en Turquie d'ici fin 2020, contre un peu plus de 1.800 en quatre ans et demi, sous le précédent gouvernement de gauche. De tels retours sont rendus possibles par l'accord UE-Turquie conclu en mars 2016.  

Parmi les autres mesures annoncées, le conseil des ministres a prévu le renforcement des patrouilles en mer Egée, avec déjà 23 patrouilleurs supplémentaires opérationnels depuis la semaine dernière, afin de stopper les arrivées. 

Les...

Explorez...
Ville: 

Ajouter un commentaire