Athènes veut renvoyer en Turquie 10 000 migrants d’ici fin 2020

Le gouvernement grec a annoncé, lundi 30 septembre, sa volonté de renvoyer en Turquie quelque 10 000 migrants d'ici la fin 2020, après un conseil des ministres convoqué en urgence au lendemain d'un incendie meurtrier et d'émeutes dans un camp de l'île de Lesbos. « De 1 806 retours en quatre ans et demi sous le précédent gouvernement Syriza » d'Alexis Tsipras, le cabinet du premier ministre conservateur, Kyriakos Mitsotakis, veut passer « à 10 000 retours jusqu'à fin 2020 », selon un communiqué publié après le conseil des ministres.

Avec la multiplication des arrivées d'exilés sur ses îles de la mer Egée, la Grèce vit sa « pire période » migratoire depuis l'accord UE-Turquie de 2016, avec 70 000 migrants et réfugiés sur son territoire, a déclaré lundi à Lesbos le ministre adjoint à la protection civile, Lefteris Oikonomou.

Le camp de migrants de Moria, sur l'île de Lesbos, s'est réveillé sonné lundi par un incendie qui a tué au moins une réfugiée. Selon les médias grecs, une couverture brûlée retrouvée à côté de la femme morte contiendrait des résidus de peau qui pourraient appartenir à l'enfant de la défunte, un nouveau-né. L'incendie,...

Explorez...

Ajouter un commentaire