Forages au large de Chypre : le ton monte entre la Grèce et la Turquie

Ankara a envoyé le 20 juin un navire de forage vers les sites gaziers situés au large de Chypre. Le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, a mis en garde Ankara contre toute initiative visant à mener des forages à Kastellorizo. Il a reçu vendredi le soutien du Conseil européen qui a fermement condamné les menées « illégales » de la Turquie.

C'est en Méditerranée orientale que s'écrit le dernier chapitre de la géopolitique du gaz. Un chapitre mouvementé. « Ne pensez pas à mener des forages à Kastellorizo », a déclaré dimanche Alexis Tsipras après qu'Ankara a envoyé un second navire de forage de gaz, le « Yavuz », prospecter au large de Chypre. Deux jours plus tôt, le Premier ministre grec avait reçu sur ce dossier le soutien officiel du Conseil européen, un soutien qualifié de « grande victoire diplomatique de la Grèce et de Chypre ». Retour sur les faits.

Ces dernières années, la découverte de gigantesques gisements gaziers au large de Chypre a aiguisé les appétits...

Explorez...

Ajouter un commentaire