Erdogan à Genève pour la réunification de Chypre

La zone de séparation divisant Nicosie. © KATIA CHRISTODOULOU

La zone de séparation divisant Nicosie. © KATIA CHRISTODOULOU

«Journée noire pour la capitale des droits de l'homme. Le dictateur Erdogan se rend au Palais des Nations.» Le ton de ce tweet est donné. Genève accueille le 12 janvier prochain une conférence sur Chypre à laquelle participeront le président chypriote grec Nicos Anastasiades et le leader chypriote turc Mustafa Akinci ainsi que les représentants des puissantes dites garantes du processus de paix parrainé par les Nations unies et l'envoyé spécial du secrétaire général de l'ONU Espen Barth Eide. Parmi eux, le controversé président turc Recep Tayyip Erdogan. Sa venue a été confirmée par son ministre des Affaires étrangères Mevlüt Çavusoglu à la fin décembre bien que pour l'heure, aucune réservation n'ait été faite par Ankara.

Jamais aussi proche

La nouvelle fait des étincelles. Des associations kurdes ainsi que diverses organisations locales ont déjà prévu une manifestation sur la place des Nations le 12 janvier à partir de midi. La police genevoise ne commente pas le dispositif sécuritaire qu'elle entend mettre en place pour l'occasion, mais elle sera à coup sûr fortement sollicitée pour un événement à la symbolique très forte. L'été dernier, peu après le coup d...

Explorez...

Ajouter un commentaire