Migrants: l'UE pose un ultimatum à la Grèce

Image: Keystone

Image: Keystone

L'Union europèenne (UE) a lancé vendredi un ultimatum de 3 mois à la Grèce pour qu'elle s'attaque aux «sérieuses défaillances» dans la gestion de l'afflux de migrants à sa frontière maritime avec la Turquie. Elle ouvrirait ainsi sans le dire la voie à la suspension des accords Schengen.

Selon une source européenne, la décision a été approuvée par un conseil ministériel européen malgré l'opposition de la Grèce. Celle-ci a trois mois pour mettre en pratique une cinquantaine de recommandations afin de durcir ses contrôles aux frontières.

La mise en ?uvre de ces recommandations paraissant inenvisageable, l'appel lancé par les Européens ouvre la voie à l'application de règles autorisant les Etats membres à instaurer des contrôles à l'intérieur des frontières de l'espace Schengen pour une durée pouvant atteindre deux ans.

Responsables et diplomates européens assurent...

Ajouter un commentaire