Le contre Laliotis-Mitsotakis continue. Cette semaine le financement de la ND.

La guerre ouverte à laquelle se livrent depuis des mois le Secrétaire du Pasok (Parti socialiste), Costas Laliotis, et l'ancien Premier ministre de la droite et Président honoraire de la Nea Dimocratia (ND), Constantin Mitsotakis, dont la fille Dora Bakoyannis est une candidate non déclarée à la Mairie d'Athènes, continue cette semaine avec un nouvel épisode : des nouvelles-anciennes révélations sur le financement de la ND depuis 1980.

Un financement par l'intermédiaire de la société libérienne Mayo Investments qui aurait continué selon le journal Ta Nea (progouvernemental) sous les présidences Karamanlis senior, Averof, Rallis et Mitsotakis du parti conservateur.

"Il faut que la direction de la ND dise toute la vérité et arrête de se cacher", répète inlassablement Laliotis. "Guerre de boue. Cette affaire est entre les mains de la justice depuis longtemps, en laquelle nous faisons confiance", répond tout aussi systématiquement la ND.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire