Restitution des frises du Parthénon à la Grèce : le gouvernement britannique ferme la porte

Les espoirs grecs de récupérer des frises du Parthénon détenues par le Royaume-Uni semblent s'éloigner. La ministre de la culture britannique, Michelle Donelan, a dit exclure, mercredi 11 janvier, un retour en Grèce des marbres sculptés du Parthénon, exposés au British Museum de Londres, rejetant des informations selon lesquelles le musée et Athènes finalisaient un accord.

« J'ai été très claire à ce sujet : je ne pense pas qu'elles [les frises] devraient retourner en Grèce », a déclaré la ministre sur la BBC. Le président du British Museum, George Osborne, « serait d'accord avec moi : nous ne devrions pas les renvoyer, et en fait, elles appartiennent ici au Royaume-Uni, où nous avons pris soin d'elles longtemps », a-t-elle ajouté.

Depuis 1983 et une demande officielle de la ministre de la culture grecque, l'actrice Melina Mercouri, la Grèce...

Explorez...

Ajouter un commentaire