Yorgos Lanthimos consacre le cinéma muet et la musique à Athènes

Fidèle à sa réputation, le réalisateur grec a conçu un film très fort, et très mystérieux. Cette histoire d'amour (parfois osée), de mort (parfois violente), de nature (souvent enivrante) se déroule sur l'île grecque de Tinos, dans une petite bicoque entourée de chèvres, omniprésentes dans le film, d'où son titre Bêlement. Musicalement, l'ensemble est impeccable, et le film colle parfaitement aux trois œuvres choisies de Toshio Hosokawa, Jean-Sébastien Bach et du Norvégien Knut Nystedt. Les musiciens de l'Opéra national de Grèce ouvrent la représentation, suivis par Angelina Tkatcheva au Cymbalum, et enfin par les chœurs de la Radiodiffusion Télévision hellénique qui entonnent une réécriture de Knut Nystedt à partir du choral de Bach Komm süsser Todt. Le rôle de la jeune fille est tenu par l'américaine Emma Stone, méconnaissable sous le masque de la tragédie. Damien Bonnard son partenaire, est impressionnant de présence et de véracité.

Explorez...

Ajouter un commentaire