Les nouveaux camps pour migrants en Grèce sont-ils vraiment plus humains ?

L'île grecque de Samos est située à moins de deux kilomètres de la Turquie. Après de nombreuses années passées à accueillir les migrants dans un ancien camp vétuste, un nouveau camp, plus confortable mais aussi ultra-sécurisé, a été inauguré le 18 septembre.

Lors de son déplacement en Grèce, le ministre de l'intérieur français, Gérald Darmanin, a encensé, lundi 11 octobre, ce nouveau dispositif et encouragé les autres pays du sud de l'Union européenne à construire des camps « fermés » comme celui de Samos.

A quoi ressemble ce nouveau camp ? Pourquoi suscite-t-il l'enthousiasme du ministre français et des critiques de la part des défenseurs des droits de l'homme ? Quelle est la situation à la frontière entre la Grèce et la Turquie ?

Marina Rafenberg, journaliste et correspondante pour Le Monde à Athènes, s'est rendue sur place, et fait le point sur la...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...