La Riviera athénienne, l'alternative aux îles grecques le temps d'un week-end

Le temple dorique de Poséidon domine la mer à l'extrémité du cap Sounion, à une hauteur de près de 60 mètres. moofushi / stock.adobe.com

Le temple dorique de Poséidon domine la mer à l'extrémité du cap Sounion, à une hauteur de près de 60 mètres. moofushi / stock.adobe.com

Accessible depuis Athènes avec un simple ticket de tram, ce littoral de 50 km est désormais une destination en soi. Du Pirée au cap Sounion, bars branchés, marinas de luxe et plages bien ordonnées se succèdent dans un joyeux vacarme de vacanciers, de kiosques colorés et de vendeurs ambulants. Mais après Sounion, en direction de Marathon, la côte change de visage. Elle déroule alors une dentelle de criques et de plages au charme discret. Suivez le guide pour un avant-goût des îles de Grèce.

La côte du golfe Saronique, la « Riviera »

La Fondation Stavros Niarchos

Le centre culturel SNFCC légué par un mécène à la ville d'Athènes. GNTO / YSkoulas

Ce centre culturel imaginé par l'architecte Enzo Piano est à la fois un parc méditerranéen et un complexe artistique qui héberge l'Opéra, la Bibliothèque nationale et de nombreux événements culturels. Réalisé par feu l'armateur Stavros Niarchos, il a été offert à l'État grec, pour le plus grand bonheur des Athéniens. Un lieu incontournable pour sentir bouillonner la créativité et la richesse de l'âme grecque.

...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...