Emmanuel Macron annonce la vente de trois frégates à la Grèce

Emmanuel Macron et le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis ont signé mardi un contrat militaire portant sur la commande par Athènes de trois frégates dans le cadre du renforcement du « partenariat stratégique » entre la France et la Grèce. Cette annonce intervient après l'annulation d'un énorme contrat de sous-marins à 55 milliards d'euros par l'Australie, qui a préféré un partenariat stratégique avec les États-Unis et le Royaume-Uni.

L'acquisition par la Grèce de trois frégates Belharra qui seront construites en France, à Lorient, pour plusieurs milliards d'euros, est un « témoignage de confiance et de démonstration de la qualité de l'offre française », a déclaré Emmanuel Macron à l'Élysée à l'issue de la signature. Kyriakos Mitsotakis a précisé que le contrat portait aussi sur une option pour une frégate supplémentaire, en précisant que cet accord répondait « aux besoins de la marine grecque ». Le programme d'armement grec, en plein essor, vise à contrer les provocations turques dans l'est de la Méditerranée, contre lesquelles la France est un des rares pays de l'UE à avoir protesté publiquement ces derniers mois.

Un « premier pas audacieux vers l...

Explorez...

Ajouter un commentaire