Vente de trois frégates à la Grèce : « Témoignage de confiance et de démonstration de la qualité de l’offre française », selon Emmanuel Macron

Lot de consolation pour la France ? Paris et Athènes viennent d'annoncer, mardi 28 septembre, la signature, par le président de la République française, Emmanuel Macron, et le premier ministre de la République hellénique, Kyriakos Mitsotakis, d'un contrat militaire portant sur la commande par la Grèce de trois frégates.

Cette annonce est faite après l'annulation d'un énorme contrat de sous-marins à 55 milliards d'euros par l'Australie, qui a préféré faire le choix d'un partenariat stratégique avec les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

L'acquisition, par la Grèce, de trois frégates Belharra qui seront construites en France, à Lorient, pour plusieurs milliards d'euros, est un « témoignage de confiance et de démonstration de la qualité de l'offre française », a déclaré Emmanuel Macron à l'Elysée après la signature. M. Mitsotakis a précisé que le contrat...

Explorez...

Ajouter un commentaire