Les Cyclades confidentielles : nos alternatives à Santorin, Milos et Paros

Thirassia, c'est Santorin il y a quarante ans. Des constructions rustiques, des sentiers de randonnées au milieu de paysages vierges, des plages de cailloux noirs, des églises microscopiques accrochées à la montagne… Et vous ! Laurent Fabre / Le Figaro Magazine

Thirassia, c'est Santorin il y a quarante ans. Des constructions rustiques, des sentiers de randonnées au milieu de paysages vierges, des plages de cailloux noirs, des églises microscopiques accrochées à la montagne… Et vous ! Laurent Fabre / Le Figaro Magazine

Les îles grecques font rêver au risque d'être parfois saturées en été. Sur les vedettes des Cyclades, il suffit de faire un pas de côté pour découvrir une autre île toute aussi charmante, la foule en moins ! Ainsi, les discrètes petites sœurs de Santorin, Milos et Paros ont connu la même histoire, partagent les mêmes paysages et offrent des rêves similaires que leurs aînées, mais elles ne sont pas sous les feux des projecteurs. Pas d'aéroport ni de resort luxueux, juste la Grèce dans toute sa splendeur encore épargnée par le flot du tourisme.

À voir aussi - La Grèce, premier pays à mettre au point le pass sanitaire européen «Digital Covid»

Vous aimez Santorin ? Vous adorerez Thirassia

L'île volcan vous fascine ? Vous trouverez la même vue spectaculaire sur la caldeira envahie par la mer et ses falaises ocre saupoudrées de maisons blanches à Thirassia. Ce confetti d'île complète l'anneau du cratère de Santorin. Avec ses 300 habitants à l'année, la silencieuse Thirassia est le paradis des amateurs de solitude juste en face de l'extravagante star des Cyclades. Ni bar branché, ni plage aménagée, voilà à quoi ressemblait Santorin il...

Explorez...
Catégorie de l'article: 
Pays: 

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...