Grèce : un journaliste tué devant son domicile, le premier ministre demande une «résolution rapide» de l'enquête

La police bloque la route après le meurtre du journaliste Giorgos Karaivaz le 9 avril 2021 à Athènes. Yiannis PANAGOPOULOS / Eurokinissi / AFP

La police bloque la route après le meurtre du journaliste Giorgos Karaivaz le 9 avril 2021 à Athènes. Yiannis PANAGOPOULOS / Eurokinissi / AFP

Le premier ministre grec Kyriákos Mitsotakis a demandé samedi 10 avril la «» de l'enquête concernant le meurtre d'un journaliste, condamné par des responsables européens, les partis politiques grecs et les syndicats de la presse du pays.

Le dirigeant a convoqué samedi son ministre de l'Intérieur Michalis Chrysochoidis pour une réunion sur le sujet, selon l'entourage du premier ministre. Le journaliste assassiné, Giorgos Karaivaz, qui travaillait pour la télévision privée Star et dirigeait le site d'actualités bloko.gr, a été atteint vendredi 9 avril de plusieurs balles alors qu'à son retour du travail il sortait de sa voiture devant son domicile, dans le quartier athénien d'Alimos, selon des témoins.

Selon une source policière, le journaliste de 52 ans a été visé par deux hommes sur une moto, qui ont tiré à 17 reprises, d'après les douilles retrouvées sur les lieux du crime.

George Karaivaz était l'un des journalistes criminels les plus expérimentés sur le terrain et était tenu en haute estime par ses confrères

Syndicat Esiea des journalistes de la presse quotidienne athénienne

À voir aussi -...

Explorez...

Ajouter un commentaire