Open d’Australie : à Tsitsipas de géant

Quand il aura l'âge de narrer sa carrière au coin du feu, Stefanos Tsitsipas, 21 ans, pourra toujours glisser ce fait d'armes à sa descendance : il aura été le premier joueur de l'histoire à avoir dominé lors d'une même saison la Sainte Trinité tennistique des deux premières décennies du XXIe siècle.

En 2019, le Grec a dompté Rafael Nadal sur terre battue (à Madrid), Roger Federer (Open d'Australie et Masters de Londres) et Novak Djokovic (Shanghaï) sur surface rapide. « Affronter Novak, Roger ou Rafa, ça motive énormément. J'ai le sentiment qu'ils ont plus à perdre que moi, alors, quand je les affronte, je me sens plus relâché que contre d'autres », justifia le jeune mutin au moment de commenter son tableau de chasse.

Si la logique du tirage est respectée, à Melbourne, le 6e mondial - qui doit affronter le Canadien Milos Raonic (35e) vendredi 24 janvier au 3e tour - devrait croiser la route de Djokovic en quarts de finale. Il y a un an, son talent incandescent l'avait conduit jusqu'aux demi-finales, rossé en trois petits sets par Nadal. Mais le public australien lui avait pardonné son crime de lèse-majesté en huitièmes (victoire sur Federer),...

Explorez...

Ajouter un commentaire