Kership, la filiale de Naval Group et Piriou, propose deux patrouilleurs à Chypre

La République de Chypre va-t-elle se laisser tenter par l'acquisition de deux patrouilleurs (OPV 50) fabriqués par Kership, la filiale de Piriou et de Naval Group, pour un montant évalué à 75 millions d'euros ? Paris pousse mais Nicosie traîne encore les pieds probablement pour des raisons financières. Et pourtant Chypre souhaite conclure un accord avec la France pour faire de la base navale de Mari une base régulière de mouillage des navires de guerre français. Lors de son passage à Paris, le 15 mai 2019, le ministre chypriote de la Défense, Savvas Angelides, et la ministre des Armées Florence Parly ont signé une lettre d'intention en ce sens. Chypre prévoit dans ce cadre d'agrandir la base navale de Mari.

"L'expansion de la base de Mari est liée à l'accord de coopération militaire avec la France", a déclaré le 23 mai dernier Savvas Angelides lors d'une conférence de presse.

Soutien de la France

La Marine nationale est prête à s'y engager mais à la condition que Nicosie fasse un geste et un choix clair en faveur de la France et de ses patrouilleurs. Ce qui ne semble pas être totalement le cas encore. L'OPV 50 de Kership (58,2...

Explorez...

Ajouter un commentaire