L’île grecque d’Eubée ravagée par un incendie

Depuis plus de trente heures il ravage l'un des refuges les mieux préservés de la faune et de la flore sauvages en Grèce. Un incendie sur l'île d'Eubée mobilise mercredi 14 août plus de 200 pompiers grecs. Le sinistre, qui évolue sur un front de 12 km, n'a pas fait de victime mais a entraîné l'évacuation de quatre villages de l'île, la deuxième de Grèce par sa taille après la Crète, située à une centaine de kilomètres au nord-est d'Athènes.

« C'est une énorme catastrophe écologique dans une forêt de pins unique », qui était restée « intacte » jusqu'à ce jour, a regretté le gouverneur régional, Costas Bakoyannis. Sous l'effet des rafales de vent, le feu, qui s'est déclaré en bord de route mardi à 3 heures (2 heures à Paris), s'est rapidement propagé à la végétation très dense et sèche du centre de l'île, une pinède classée pour sa faune et sa flore sauvage.

« Tout est brûlé »

Le sinistre a provoqué l'évacuation des villages de Kontodespoti, Macrymalli, Stavros et Platana, dans le centre de l'île, et menacé la ville de Psachna pendant la nuit. « De Psachna à Kontodespoti et Makrymalli, tout est brûlé. Nous avons la chance de ne pas...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Articles similaires