L'île grecque d'Eubée en proie à un violent incendie

Le premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a écourté ses vacances mardi pour suivre l'évolution d'un violent incendie sur l'île d'Eubée, qui a entraîné l'évacuation de plus de 500 villageois et, attisé par des vents violents, continuait de ravager une forêt de pins classée Natura 2000, a appris l'AFP auprès des autorités.

» LIRE AUSSI - Grèce : plus de 50 incendies dus au vent et à la canicule

Le ministre de l'Intérieur Takis Theodorikakos s'est pour sa part rendu sur les lieux à Makrymalli, au centre de l'île d'Eubée, à une centaine de kilomètres au nord-est d'Athènes, a rapporté l'agence grecque ANA. L'incendie s'est déclaré peu après 3 heures du matin (2h à Paris) en bord de route. Sous l'effet des rafales de vent, il s'est rapidement propagé à la végétation très dense et sèche du centre de l'île. Le secteur a été déclaré en urgence nationale en fin d'après-midi, selon l'ANA.

Les autorités ont annoncé avoir évacué par précaution le monastère de Panagia Makrymallis, mardi matin, puis les villages de Kontodespoti, Agrilitsa et Stavros, quand les flammes se sont rapprochées dangereusement des habitations. «Les maisons sont à quelques...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Articles similaires