Chypre: pourparlers pour une difficile réunification de l’île

Depuis quarante-cinq ans, le conflit qui sévit sur l'île de Chypre ne trouve pas de solution. Petit pas en avant ce vendredi où les dirigeants de chaque camp se sont rencontrés de manière informelle et ont accepté de rencontrer le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres en septembre.

Ce vendredi, le président chypriote Nicos Anastasiades et Mustafa Akinci, dirigeant de la République turque de Chypre nord (RTCN), se sont rencontrés de manière informelle durant plus de trois heures dans le complexe de l'ONU situé à Nicosie, dans la zone tampon qui divise l'île. «Les deux leaders ont décidé d'annoncer être prêts à tenir une réunion tripartite avec le secrétaire général (de l'ONU), après l'Assemblée générale des Nations unies (en septembre) pour planifier la route à suivre» dans les négociations de paix, a indiqué l'ONU dans un communiqué.

» LIRE AUSSI - Les réserves gazières de Chypre attisent la tension entre l'Europe et la Turquie

Ils ont aussi convenu de participer aux efforts de l'émissaire de l'ONU pour Chypre, Jane Holl Lute, qui «permettraient des négociations structurées et pragmatiques conduisant à un accord». Aucune avancée concrète n'a...

Explorez...

Ajouter un commentaire