Grèce: les évêques refusent de soutenir le plan Tsipras pour réformer l'Eglise orthodoxe

Les évêques de l'Eglise orthodoxe grecque ont refusé vendredi d'apporter leur soutien à un plan initié par le gouvernement, visant à réformer le financement du clergé et à affirmer dans la constitution la neutralité de l'Etat à l'égard de la religion. Après une réunion tumultueuse, le Saint Synode a estimé nécessaire de poursuivre les discussions sur un accord de principe convenu début novembre entre le Premier ministre et le chef de l'Eglise orthodoxe grecque, l'archevêque Iéronymos.

"Le dialogue avec l'Etat sur des questions d'intérêt commun doit se poursuivre", a déclaré dans un communiqué le synode, organe au sommet de la hiérarchie.

Les évêques ont rejeté la proposition du Premier ministre Alexis Tsipras de payer les salaires du clergé à partir d'un autre compte, ce qui en pratique reviendrait à mettre fin à leur statut de fonctionnaire.

A l'approche des élections de 2019, le Premier ministre, athée déclaré et chef du parti Syriza de gauche radicale, veut amender la constitution pour affirmer la neutralité de l'Etat grec à l'égard de la religion, tout en conservant la définition de l'orthodoxie comme religion "dominante".

Aux termes de l...

Commentaires

Photo de regg138

une Eglise réputée pour être riche mais qui veut garder le statut de fonctionnaire. On est loin de la religion! on est plus dans des considérations de basse fosse! Quant à la séparation Etat/religion elle est indispensable.

Il faudrait peut-être rappeler à tous ces riches fonctionnaires religieux que nous sommes au 21e  siècle..... et leur parler de la loi de 1905...... acquise de haute lutte, histoire de leur donner des idées !!! je sens comme une réticence, lâcher ses privilèges, arrrgggg ! :-)

J'ai l'immense fierté de vous annoncer que c'est mon aïeul qui a mené en France, le combat qui a abouti à la séparation entre l'Etat et l'église...

Je serais mal placé pour argumenter la position contraire...

Ce que j'aime pas ici en Belgique et ça me les pompe sérieusement c'est l'emploi récent du français pour certains passages de la liturgie orthodoxe dite en grec. Je suppose que ça doit être pareil en Flandre avec l'emploi du néerlandais. 

Ajouter un commentaire