Grèce: manifestation de soutien aux soldats grecs détenus en Turquie

Manifestation à Orestiada, ville grecque près de la frontière avec la Turquie, pour soutenir les soldats grecs détenus en Turquie, le 11 mars 2018

Manifestation à Orestiada, ville grecque près de la frontière avec la Turquie, pour soutenir les soldats grecs détenus en Turquie, le 11 mars 2018

Thessalonique (Grèce) - Plus de 3.000 personnes, selon une source policière, ont manifesté dimanche à Orestiada, ville grecque près de la frontière gréco-turque, pour exprimer "leur soutien" à deux soldats grecs détenus en Turquie depuis dix jours.

A l'initiative d'une association locale de cyclistes, une cinquantaine de personnes ont rejoint cette manifestation après avoir traversé dimanche matin en vélo une vingtaine de kilomètres entre Orestiada et le poste frontalier de Kastanies pour la même cause.  

Début mars, l'armée turque a arrêté deux soldats grecs "pour entrée illégale" en Turquie et les a placés depuis en détention provisoire à Edirne, ville turque proche de la frontière, dans l'attente de leur procès.  

Les deux soldats, qui effectuaient une patrouille ordinaire à la frontière, ont indiqué être entrés en Turquie "par erreur" après avoir perdu leur chemin en raison du brouillard. 

Une demande d'Athènes pour la libération des deux soldats a été rejetée par la justice turque. 

"Les efforts au niveau...

Explorez...

Ajouter un commentaire