Nicos Anastasiades, un pragmatique pro-Européen à la tête de Chypre

Le président chypriote Nicos Anastasiades lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 14 décembre 2017

Le président chypriote Nicos Anastasiades lors d'un sommet européen à Bruxelles, le 14 décembre 2017

Nicosie - Réélu dimanche président de la République de Chypre, Nicos Anastasiades est parvenu à éviter la faillite à son pays en négociant un plan d'aide international mais a échoué jusqu'ici à réunifier l'île méditerranéenne.

M. Anastasiades, 71 ans, a obtenu 55,99% des suffrages contre 44% pour M. Malas, un candidat soutenu par le parti communiste auquel il s'était déjà opposé lors de la précédente présidentielle en 2013. 

Au cours de sa longue carrière, cet élégant avocat s'est taillé une réputation d'homme pragmatique, n'hésitant pas à monter au créneau pour arracher un plan de sauvetage inédit auprès de bailleurs de fonds internationaux, au moment où l'île était au bord de la faillite. 

Avec pour slogan "Avancer dans la stabilité", ce pro-Européen a fait campagne en mettant en avant sa longue expérience politique, et en se posant en garant de la stabilité de son pays, membre de l'Union européenne et de la zone euro. 

Député sans interruption entre 1981 et 2013, il a pris la tête de son parti, Disy, en 1997 --il en est un des fondateurs...

Explorez...
Ville: 
Organization: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire