La Grèce prête à vider ses îles

Un camp improvisé de réfugiés sur l'île de Samos. Image: AFP

Un camp improvisé de réfugiés sur l'île de Samos. Image: AFP

La Grèce va poursuivre les évacuations de milliers des réfugiés et migrants parqués sur ses îles, ont indiqué lundi des sources gouvernementales grecques. De son côté, l'Onu a appelé ses Etats membres à accueillir quelque 1300 réfugiés africains actuellement en Libye.

«Le HCR demande d'urgence 1300 places d'accueil pour faire face aux besoins immédiats de protection et à l'extrême vulnérabilité des personnes qui vont être évacuées vers le Niger», précise l'organisation humanitaire.

Le Niger a en effet accepté d'héberger sur son territoire les migrants les plus vulnérables, dont des enfants et des femmes seules, en attendant leur établissement dans un autre pays, précise le Haut Commissaire de l'Onu pour les réfugiés dans un communiqué.

Le HCR envisage le transfert de 700 à 1300 migrants de la Libye vers ce pays d'ici la fin du mois de janvier et espère que des...

Explorez...

Ajouter un commentaire