Le casse-tête grec s'invite à nouveau à la réunion de l'Eurogroupe

Le casse-tête grec s'invite à nouveau à la réunion de l'Eurogroupe

Le casse-tête grec s'invite à nouveau à la réunion de l'Eurogroupe

Les ministres des Finances de la zone euro se réunissent à Bruxelles pour une réunion chargée.
Au lendemain du référendum italien, un accord sur la Grèce aurait été bienvenu, mais semble peu probable.

La réunion de l'Eurogroupe ce lundi à Bruxelles se devait d'être conclusive. A quelques mois d'échéances électorales majeures dans des pays importants de l'Union européenne (Pays-Bas, France, Allemagne), et au lendemain d'un référendum italien observé avec la plus grande appréhension pour la zone euro, les responsables européens auraient tant aimé que le dossier grec ne fasse pas de vague. Une fois de plus, pourtant, le calendrier a toutes les chances d'être bousculé, Athènes et ses créanciers n'étant pas parvenus à s'entendre au sujet de la « conclusion de la deuxième revue », jalon du programme fixé à la Grèce à l'été 2015, dans le cadre de son plan de sauvetage financier, et devant normalement intervenir avant la fin 2016.

Comme toujours, les responsables européens ont fait usage d'une palette sémantique tout en nuance, se disant « raisonnablement optimistes », louant la nature « positive et constructive » du dialogue, vantant les «...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...