Migrations: la Hongrie veut un "contrôle" des frontières grecques

Le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto, le 21 octobre 2015, à Moscou

Le ministre des Affaires étrangères Peter Szijjarto, le 21 octobre 2015, à Moscou

Athènes - Le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, a de nouveau appelé vendredi à Athènes à un contrôle des frontières grecques pour ne pas laisser l'Europe "sans défense" face à l'afflux de migrants, tout en se défendant de "dénigrer" le pays.

"L'Europe doit retrouver sa capacité à contrôler ses frontières", a déclaré le ministre hongrois, dont le pays a multiplié ces dernières semaines les critiques contre la Grèce, accusée de ne rien faire pour ralentir les arrivées de réfugiés et migrants poursuivant leur route vers l'Europe centrale et du nord.  

Mais "dire que ces frontières sont sans défense n'est pas critiquer ou dénigrer la Grèce", car "il lui est impossible d'assurer seule" la tâche, au vu notamment de sa longue façade maritime avec la Turquie, a-t-il ajouté, à l'issue d'un entretien, à sa demande, avec son homologue grec Nikos Kotzias.  

"C'est un argument pour que les institutions européennes agissent pour mettre en place des forces européennes" aux frontières de l'UE, a-t-il mis en...

Explorez...

Ajouter un commentaire