Comment les «hedge funds» spéculent sur la Grèce

Les montagnes russes de la bourse d'Athènes ont attiré les plus intrépides des hedge funds - Petros Giannakouris/AP/SIPA

Les montagnes russes de la bourse d'Athènes ont attiré les plus intrépides des hedge funds - Petros Giannakouris/AP/SIPA

Les fonds alternatifs diversifiés ont vendu les actions européennes et grecques.L'exposition des «?hedge funds?» aux actifs grecs est limitée et concerne les acteurs spécialisés.

Aubaine ou piège, la crise grecque a de nouveau attiré les « hedge funds » en mal de sensations fortes. « Cette année, les flux des "hedge funds" Global Macro [NDLR : qui investissent sur tous les grands marchés financiers] ont alterné entre le Japon et l'Europe, deux zones qui bénéficient de programmes d'assouplissement quantitatif. Ils ont parié notamment sur la hausse des actions japonaises et européennes et l'affaiblissement de leurs monnaies respectives, au moins jusqu'au mois d'avril », constate Stéphane Mattatia, responsable de la clientèle « hedge funds » global macro chez SG CIB. Pour certains fonds, ce va-et-vient entre Tokyo et Francfort est passé par la route d'Athènes.

Vendre les bourses européenne plus que l'euro

Les grands global macro avaient commencé à réduire leurs investissements en actions européennes dès le début du mois de juin et ils ont accéléré le mouvement à mesure que les discussions s'enlisaient. Négatifs à l'égard de l'euro depuis un an, ils...

Explorez...

Ajouter un commentaire