Les Grecs à l'assaut des banques

Inquiets d'une possible instauration d'un contrôle des capitaux en cas d'échec du sommet européen de lundi, les ménages et entreprises grecs aurait retiré jusqu'à trois milliards d'euros cette semaine sur leurs comptes épargne.

Lire aussi : Un état d'alerte mais pas encore de panique en Grèce (abonnés)

En conséquence, la Banque centrale européenne (BCE) a relevé vendredi, pour la deuxième fois cette semaine, le plafond de l'aide d'urgence (ELA) qu'elle accorde aux banques grecques, a indiqué à l'AFP une source bancaire grecque, mais pour un montant qui n'a pas été révélé.

L'agence semi-officielle grecque ANA croyait cependant savoir que le relèvement avait été de 3,3 milliards d'euros, de loin le plus fort montant depuis que la BCE a décidé en février de financer par ce seul moyen les banques grecques.

Mais, selon la même source bancaire, «  il n'a pas été constaté de problème avec le financement des banques grecques  », et «  les gouverneurs espèrent un résultat positif  » du sommet de lundi à Bruxelles.

L'Edito de ce vendredi: Il faut demander leur avis aux Grecs

...

Explorez...
Ville: 
Pays: 

Ajouter un commentaire