Grèce : à quoi joue Wolfgang Schäuble ?

Wolfgang Schäuble n'a jamais cessé de jeter de l'huile sur le feu dans la crise grecque. (Crédits : reuters.com)

Wolfgang Schäuble n'a jamais cessé de jeter de l'huile sur le feu dans la crise grecque. (Crédits : reuters.com)

Mais que cherche donc Wolfgang Schäuble ? Ce vendredi 22 mai, le ministre fédéral allemand des Finances a « évoqué », selon l'agence Bloomberg, dans « une réunion privée » la mise en place d'une « monnaie parallèle » en Grèce « en cas d'échec des discussions avec les créanciers. » Certes, les « deux personnes » qui ont donné cette information à Bloomberg affirme que Wolfgang Schäuble n'avait pas « soutenu » cette option. Ce dernier a, du reste, nié la véracité de cette information peu après.

Pourquoi une monnaie parallèle

De quoi parle le ministre allemand ? Si l'Etat grec n'a plus accès à aucun financement extérieur, il lui sera fort difficile de faire face à ses engagements, y compris s'il fait défaut sur le FMI et sur la BCE. S'il ne veut pas quitter la zone euro, la possibilité d'émettre des créances de l'Etat libellées en euros et ayant valeur monétaire (ce que l'on appelle des « IOU ») deviendra une option pour le gouvernement afin de faire face à ses besoins les plus urgents. Il y aurait alors deux « monnaies » parallèles (même si les « IOU » seront libellés en euros). Cette solution ne peut...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire