Georges Papandréou

Γεώργιος Παπανδρέου

homme politique

Contenus relatifs à Georges Papandréou

Simitis, Costas

Costas Simitis au parlement grec

Costas Simitis est une personnalité politique grecque. Il a été premier ministre de Grèce de 1996 à 2004 et Président du PASOK (Parti socialiste grec).

Bras de fer BCE et Syriza : le dessous des cartes

Manifestation contre l'austérité devant le parlement grec le 11 février. Crédits photo: YANNIS BEHRAKIS/REUTERS

Charles Wyplosz est professeur d'économie internationale à l'Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID) à Genève, et directeur du Centre international d'études monétaires et bancaires.

La composition du nouveau gouvernement grec dévoilée

Le gouvernement du nouveau Premier ministre grec Aléxis Tsípras a été dévoilé mardi, avec en vedette Yanis Varoufakis, ministre des Finances qui sera chargé d'aller renégocier la dette à Bruxelles.

Grèce: Tsipras dévoile son gouvernement

Le nouveau premier ministre grec Alexis Tsipras a dévoilé aujourd'hui son gouvernement, nommant l'économiste Yanis Varoufakis au poste de ministre des Finances et confiant le portefeuille de la Défense à Panos Kammenos, le chef de file des Grecs indépendants, la formation de droite souverainiste

Grèce : la fin du clan Papandréou

Le parti de l'ex-Premier ministre Georges Papandréou n'a obtenu que 2.6% des suffrages, échouant donc à passer le seuil de 3% nécessaire pour entrer au Parlement. Crédits photo : ALKIS KONSTANTINIDIS/REUTERS

Papandréoutai? Pour la première fois depuis 1923, aucun Papandréou ne siègera au Parlement grec. La fin d'une famille mythique qui s'était constitué en dynastie.

Le retour de Georges Papandréou dans les ruines du Pasok

L'ancien premier ministre grec Georges Papandréou à Athènes le 3 janvier. | Petros Giannakouris / AP

Le Pasok, le parti socialiste grec, implose. L'ancien premier ministre Georges Papandréou, 62 ans, député du Pasok et fils de son fondateur Andréas Papandréou, vient de claquer la porte du parti et de créer une formation dissidente, Le Mouvement des socialistes démocrates.

Pages