Georgios Anastassopoulos candidat à la présidence de la Conférence générale de l’UNESCO

La Commission I de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) a voté lundi en faveur de la candidature de l’actuel ambassadeur grec auprès de l'Unesco, Georgios Anastassopoulos, à la présidence de la Conférence générale de l’Organisation.


Les chances de M. Anastassopoulos sont quasiment assurées car sur les cinq Commissions qui votent, c’est à la Commission I de proposer un candidat, les autres soutenant traditionnellement la candidature avancée.

L’élection du président de la Conférence générale, dont le mandat est de deux ans et dont le poste vient tout juste en importance après celui du DG de l’Organisation, doit avoir lieu en octobre 2007.

La candidature de M. Anastassopoulos a été soutenue dès le départ par l’ambassadeur de la France, Jean Gueguinou, qui a présidé la Commission I, et les ambassadeurs d’Allemagne, Italie, Suisse, Portugal, Autriche, Chypre, Belgique et Luxembourg, alors que les principales objections sont venues des ambassadeurs de Suède, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Finlande, Israël, Canada et Turquie.

En cas d’élection, M. Anastassopoulos serait le premier Grec à présider la Conférence générale au cours des 60 années et plus de fonctionnement de l’UNESCO.

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire