Condoleezza Rice attendue à Athènes le 27 avril

bakoyannis

Le suspense n'aura pas duré longtemps ; au lendemain du déni des allégations de la presse sur la visite le secrétaire d'État américain, Condoleezza Rice, par le ministère des Affaires étrangères, son porte-parole, Georgios Koumoutsakos, a annoncé que le secrétaire d'État américain, Condoleezza Rice, est attendue à Athènes le 27 avril à Athènes, après avoir été invitée officiellement par le ministre des AE, Dora Bakoyannis.


M. Koumoutsakos a précisé que les détails de cette visite empruntent la voie diplomatique, quant à la confirmation de la date, le pays acceptant l'invitation devant également émettre un communiqué officiel. Le porte-parole a également insisté que le programme de Mme Condoleezza Rice peut être influencé par de multiples facteurs, dont seul Washington a connaissance.

Interrogé sur les manifestations qui ont été annoncées lors de cette visite, M. Koumoutsakos a déclaré que "la Grèce est une démocratie européenne, mûre et moderne, qui bénéficie d'une totale liberté d'expression" et ajouté que le gouvernement n'est nullement inquiet.

Le ministre des AE, Dora Bakoyannis, qui avait rencontré mercredi matin le Président de la République, Carolos Papoulias, avait elle aussi insisté à propos des réactions à cette visite que "le peuple grec est accueillant, nous avons traditionnellement de bonnes relations avec les États-unis, je ne suis pas inquiète".

Toutefois l'antiaméricanisme étant un sujet porteur, la gauche cherchera à mobiliser large et à mesurer ses forces à quatre jours des habituelles manifestations syndicales du 1er mai et éviter ainsi un départ massif des militants pour le long week-end, puisque le 1er mai est aussi une fête des Fleurs en Grèce qui se célèbre entre amis à la campagne.

i-GR/ANA-MPA

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire