Théâtre antique en France. L'heure de l'affirmation pour Démodocos

demodocos perses

Depuis quelques années, les hellénistes français pouvaient savourer le double plaisir de voir dans leur pays des pièces de théâtre antique de qualité, souvent parsemés de texte en version originale, et aussi d'être les… seuls à les connaître. Cela grâce au travail acharné de Démodocos, une troupe de théâtre universitaire, conduite par le jeune professeur et metteur en scène talentueux Philippe Brunet, dont la diffusion malgré quelques prestations dans des sites prestigieux restait confidentielle et rare. Désormais, en ce début 2004, Philippe Brunet s'installe avec sa troupe pour tout l'hiver au Théâtre du Nord Ouest dans le 9e arrondissement de Paris.

Les nouveaux aèdes, comme ils se définissent, présenteront tour à tour du 9 janvier au 25 mars, Les grenouilles d'Aristophane, Les Perses d'Eschyle, et les Métamorphoses d'Ulysse (Circé) d'après Homère, avant de partir en tournée avec Circé. Ils seront de retour à Paris le 7 avril et jusqu'au 13 juin(*). Une saison qui se terminera avec une nouvelle création qui verra Ulysse quitter cette fois les bras de Circée et descendre aux enfers !

Démodocos nous invite donc à rire à l'antique avec Aristophane ! Le dieu du théâtre est déprimé. Euripide et Sophocle viennent de mourir. Qui pourra les remplacer ? Dionysos descend aux enfers, et doit affronter les horribles Grenouilles qui coassent du Beckett... Sur l'autre rive, les Inités s'ébattent, aux portes de chez Pluton : c'est là qu'aura lieu le duel d'Eschyle et d'Euripide.

Puis à redécouvrir les mots d'Eschyle avec une tragédie de référence, Les Perses, première tragédie d'Eschyle, écrite en 472 avant notre ère, qui met en scène l'Histoire et la guerre qui opposa les Perses aux Grecs. Le roi Xerxès parviendra-t-il à sortir du piège grec ? Darios, le père, le roi défunt, sort du tombeau, et retrouve ses chers compagnons.

Enfin, à l'approche du printemps, partir à l'aventure avec Ulysse qui parvient chez Circé la magicienne. Ses compagnons se font transformer en cochons. Ulysse, aidé d'Hermès, vient à bout des sortilèges de Circé, et entre dans le lit de la déesse...

Avec un tel programme, le rêve de Philippe Brunet d'implanter "un nouveau théâtre antique" devient réalité. Véritables féeries, les pièces de Démodocos ressuscitent avec humour et gaieté les textes classiques. Professeur lui-même de grec ancien, passionné par sa prononciation, Philippe Brunet replace la langue, la musique et l'esthétique classique au cœur de son travail théâtral. "C'est le bonheur de goûter les récits de la mythologie, la beauté vivante des personnages de l'épopée et de la tragédie, la puissance de l'incarnation dans la langue originale, le travail qui recommence, avec un sens et une forme", dit le maître qui, par ailleurs, a prêté sa voix à la réalisation du CDRom d'apprentissage du grec ancien sorti en décembre dernier aux éditions de la fameuse méthode Assimil.

Un programme qui est l'aboutissement de 10 ans de travail continu sur le théâtre grec. Encadré d'une présidente en France, Véronique Faux, responsable des acquisitions des ouvrages académiques récents d'archéologie et d'histoire antique (notamment grecque) au département Histoire de la Bibliothèque Nationale de France, et d'un vice-président en Grèce, Anastassios Koutsoukos, enseignant en Lettres, Démodocos a pu compter sur des nombreux soutiens, dont le Ministère de la Jeunesse, celui de l'Education Nationale et de la Recherche, les Universités Paris IV-Sorbonne, Rouen, Tours, du CROUS de Paris, du Conseil Général d'Indre et Loire.

Notes complémentaires: 

Détail du calendrier dans l'agenda iNFO-GRECE

Total de votes : 0

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...