Aller au contenu principal

Mantissa - Marina Satti

Profile picture for user el griego
Soumis par el griego le
Compositeur
Chanteur
Première interprétation
Style musical
Année

La vidéo numérique a permis au cinéma de s’affranchir des durées limitées de tournage des traditionnelles pellicules ; d’un autre côté, la baisse des coûts des stabilisateurs de prise de vues et des drones avec caméra embarquée mettent la réalisation de travellings impressionnants à la portée de tous. Les deux technologies combinées ont rendus populaires les vidéo-clips à plan unique sur fond de chorégraphies inspirées par la street-dance. Cette idée du monoplan les Spice Girls l’ont utilisé dès 1996 pour « Wannabe ». Plus récemment, le clip de Kiesza pour « Highway » (2014) a connu un énorme succès. Celui-ci nous renvoie aussitôt à l’époustouflante  mise en scène de Damian Chazelle sur un échangeur autoroutier aux abords de Los Angeles pour l’intro de « La La Land » (Oscar et Golden Globes 2017, chanson « Another Day Of Sun » de Justin Hurwitz).

Bien sûr la Grèce n’allait pas rester à l’écart de cette vague des vidéos-clips chorégraphiées en monoplan. Plusieurs chanteurs s’y sont essayés, dont Eleonora Zouganeli, Pantelis Pantelidis ou Melina Aslanidou, mais aucun n’a connu le succès de Marina Satti avec « Mantissa / Voyante », dont le titre nous rappelle Marlene Dietrich en diseuse de bonne fortune d’Orson Welles et surtout le plan-séquence culte de l’histoire du cinéma, la fameuse introduction de la « Soif du mal » (Touch of Evil) signée Orson Welles en 1958. Mais à l’époque, ni vidéo numérique ni stabilisateurs ou  drones pour faciliter la réalisation de telles prouesses.

Quoi qu’il en soit, la « Mantissa » de Marina Satti, grâce aux millions de partages sur les réseaux sociaux, a connu un fulgurant autant qu’éphémère succès où – à la manière de la vogue qui a suivi la sortie de « La la land » – toutes les écoles de danse se devaient de rejouer la chorégraphie du clip et la poster sur Youtube ou sur leur page Facebook. Mais les 30 millions de vues Youtube de Mantissa n’allaient pas laisser insensible l’humeur des Grecs pour le second degré. C’est un jeune comédien, Dimitris Makalias avec sa bande de potes, qui nous présente une version parodique - on admet -  particulièrement bien réussie.

URL de la vidéo
Μάντισσα

Μου’ πε μάντισσα πως για να σε βρω
Θα’πρεπε φτερά να έχω
Και πως για να πιω απ’τα χείλη σου,
θάλασσες να ταξιδέψω.

Μου’πε η μάντισσα πως αν ήθελα
Μια ζωή να σε αγγίζω
Στην κακοκαιριά και στη μοναξιά,
αχ ποτέ να μη λυγίζω.

Θα πετώ, θα πετώ, θα πετώ για να σε βρω
Θα πετώ, θα πετώ, θα πετώ μες στον καιρό
Κόντρα σ’όλους τους ανέμους και στον άστατο ουρανό
Θα πετώ, θα πετώ, μάτια μου για να σε δω.

Μου’ πε η μάντισσα αν θα ήθελα
Μια ζωή να μου χαρίσω
Πως θα έπρεπε την ψυχούλα σου,
χρώματα να τη στολίσω.

La voyante

Une voyante m'a dit que pour te trouver
Je devrais me faire des ailes
Que pour m'abreuver de tes lèvres
Je devrais dans les mers voyager.

Une voyante m'a dit que si je voulais
Toute une vie te toucher
Dans la tempête et dans la solitude
Jamais je ne devais plier.

Je volerai, je volerai, je volerai pour te trouver
Je volerai, je volerai, je volerai dans le temps
Contre tous les vents et ce ciel instable
Je volerai, je volerai, matia mou1
, pour te voir

Une voyante m'a dit que si je voulais
Une vie m'offrir
Ta petite âme je devrais
Orner des couleurs.

  • 1μάτια μου / matia mou, expr. mes yeux, mon trésor
Be the first to rate this song