"C'est un budget historique" : La Grèce présente son premier budget sans la tutelle des créanciers depuis 12 ans

Le gouvernement grec a présenté lundi au Parlement un projet de budget "historique" pour 2023 puisqu'il sera le premier sans la tutelle des créanciers du pays depuis 12 ans, s'est félicité le ministre des Finances.

La Grèce, qui est sortie des plans d'aide financière en 2018, restait toujours sous une surveillance renforcée de ses créanciers, l'Union européenne (UE) et le Fonds monétaire international (FMI), qui suivaient de près la mise en place des réformes promises et les finances du pays.

Cette surveillance a pris officiellement fin en août.

Un budget historique

"C'est un budget historique", qui "marque le retour du pays à la normalité européenne", a déclaré le ministre des Finances Christos Staïkouras dimanche à l'agence de presse grecque, Ana.

Ce projet de budget est toutefois marqué par les fortes turbulences qui secouent l'économie mondiale, en raison notamment de la guerre en Ukraine et de la flambée des prix de l'énergie. La croissance grecque doit ainsi atteindre 1,8% du PIB l'an prochain, une révision à la baisse par rapport à l'avant-projet du budget publié début octobre qui misait sur 2,1%.

"Il est clair que les risques...

Explorez...

Ajouter un commentaire