En première ligne face aux côtes turques, l’île grecque de Kalymnos craint un coup de force d’Erdogan

Envoyée spéciale à Kalymnos

Depuis le port de Pothia, à Kalymnos, dans le Dodécanèse, les navettes maritimes se succèdent, déversant leurs flots de voyageurs depuis Kos. Située à 12 km des côtes turques, l'île de Kalymnos, jadis réputée pour sa pêche aux éponges, est aujourd'hui prisée par les grimpeurs, férus d'escalade sur des sommets qui surplombent le bleu de la mer. Au petit matin ou en fin d'après-midi, sur ce même port, les pêcheurs rangent leurs filets dans leurs jolis caïques bleus et blancs baptisés de noms de saints, parmi lesquels Savvas, le saint patron de l'île.

Giorgos Katsorouhis passe toutes ses journées sur ce port coloré. Ce pêcheur à la retraite de 74 ans ne quitte pas les lieux. Le visage buriné, les mains rudes et la moustache argentée, il préside l'union des pêcheurs kalymiotes. Dans son portefeuille se cache une photo de sa dernière sortie en mer, en août 2020. On y voit son caïque et ceux de ses compatriotes reculant face à l'Oruç Reis, le navire de recherche en hydrocarbures…

Explorez...

Ajouter un commentaire