Accrochage verbal entre ministres turc et grec lors d'une conférence de presse à Ankara

Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, et son homologue turc, Mevlut Cavusoglu. TURKISH FOREIGN MINISTRY / REUTERS

Le ministre grec des Affaires étrangères, Nikos Dendias, et son homologue turc, Mevlut Cavusoglu. TURKISH FOREIGN MINISTRY / REUTERS

Un accrochage verbal acrimonieux a opposé jeudi les ministres turc et grec des Affaires étrangères, qui ont publiquement étalé leurs divergences sur plusieurs dossiers lors d'une conférence de presse à Ankara.

Le Turc Mevlut Cavusoglu et Grec Nikos Dendias se sont notamment opposés devant les caméras sur les frontières maritimes, les migrants et le traitement des minorités lors d'une conférence de presse à l'issue d'une visite à Ankara du ministre grec censée pourtant consolider le dialogue entamé par les deux pays pour résoudre leurs contentieux. , a fulminé Melvut Cavusoglu, visiblement excédé par des déclarations de son homologue grec.

Des propos «inacceptables»

Nikos Dendias a notamment critiqué les activités turques en mer Égée et en Méditerranée orientale et ce qu'il considère comme une application déficiente de la part d'Ankara d'un accord sur les migrants avec l'Union européenne. , a-t-il déclaré.

Sur le dossier des migrants, Melvut Cavusoglu s'est défendu en affirmant que la Turquie s'était comportée d'une et accusé Athènes d'avoirIl a en outre affirmé que les activités d'Ankara en Méditerranée orientale visaient à , a-t-il ajouté,...

Explorez...

Ajouter un commentaire