Yanis Varoufakis : l’UE fait preuve d’une “immunité totale à la démocratie”

Yanis Varoufakis à Lisbonne, le 25 avril 2018, à l'occasion du quarante-quatrième anniversaire de la révolution des Œuillets.  REUTERS/Rafael Marchante

Yanis Varoufakis à Lisbonne, le 25 avril 2018, à l'occasion du quarante-quatrième anniversaire de la révolution des Œuillets.  REUTERS/Rafael Marchante

D'abord le déni, puis l'acceptation à contrecœur, ensuite l'intervention substantielle, pour finir par un fiasco. Telle fut, pour simplifier, la trajectoire qu'a suivie l'Union européenne quand la tempête qui avait laissé Wall Street en ruine en 2008 a traversé l'Atlantique pour déclencher la crise de l'euro. Douze ans plus tard, face au Covid-19, l'Union suit dangereusement le même chemin.

Pour les eurosceptiques qui dénoncent les pesanteurs de la bureaucratie européenne et son incompétence, le fiasco de la vaccination dont s'est rendue coupable la Commission est l'exemple tout trouvé. À l'inverse, les partisans de l'Union jugent que celle-ci a appris de ses erreurs et su réagir à la pandémie avec une réactivité et une solidarité rafraîchissantes. Or les uns comme les autres se trompent.

Car les multiples échecs de l'UE s'expliquent par un malaise plus profond, que la...

Explorez...

Ajouter un commentaire