En Grèce, le mouvement #MeToo secoue le milieu artistique

Plus de trois ans après la naissance du mouvement #MeToo aux États-Unis, la loi du silence a été brisée en Grèce par l'athlète Sofia Bekatorou. ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Plus de trois ans après la naissance du mouvement #MeToo aux États-Unis, la loi du silence a été brisée en Grèce par l'athlète Sofia Bekatorou. ALKIS KONSTANTINIDIS / REUTERS

Trois vedettes du théâtre et de la télévision grecques ont récemment perdu leurs emplois à la suite d'accusations d'abus sexuels et de harcèlement qui se multiplient dans le pays, dans le cadre de la vague mondiale #MeToo. Giorgos Kimoulis, considéré comme l'un des meilleurs acteurs du pays, a ainsi été déprogrammé du festival d'Athènes et d'Epidaure cette année, a indiqué lundi l'organisation du plus important festival artistique du pays après une vague d'accusations de la part d'actrices. Le festival a déclaré que «».

Lundi également, la télévision d'Etat ERT a déclaré qu'elle avait licencié un acteur, sans le nommer. Mais les médias grecs l'ont identifié comme l'un des meilleurs comédiens du pays, Petros Filippidis. La chaîne Mega TV a fait état la semaine dernière d'une lettre envoyée par trois actrices à la Guilde des acteurs accusant Petros Filippidis de comportement obscène. L'acteur a été brièvement hospitalisé la semaine dernière, après avoir publié une déclaration par l'intermédiaire de son avocat appelant les médias à s'abstenir de mentionner son nom dans cette histoire. «, indique le communiqué. » Par ailleurs le directeur artistique du Théâtre national...

Explorez...
Ville: 
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...