À Athènes, l'Acropole pour soi tout seul

De loin, on pourrait croire que l'agora romaine d'Athènes est fermée tant elle est déserte, mais non : entre ce qui reste des 100 colonnes de la bibliothèque de l'empereur Hadrien, une fine silhouette coiffée d'un chapeau déambule. Anne-Marie, 67 ans, avait décidé de venir voir sa fille, designer graphique, en Grèce, alors que l'on commençait tout juste à s'inquiéter du coronavirus. Toutes deux savaient qu'un confinement était probable et ont pensé qu'il serait plus agréable de le passer ensemble.

« Aujourd'hui, les vols vers Paris sont rétablis et je pourrais repartir, mais j'ai décidé de r...

Explorez...
Pays: 
Personnes: 

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...