L'UE accepte d'engager les négociations d'élargissement pour la Macédoine et l'Albanie

La présidente de la Commission européenne, l'Allemande Ursula von der Leyen s'est déclarée "ravie" de cette décision.

La présidente de la Commission européenne, l'Allemande Ursula von der Leyen s'est déclarée "ravie" de cette décision.

L'ouverture des négociations pour intégrer la Macédoine du Nord et l'Albanie a été approuvée mardi. Jusque-là Emmanuel Macron s'y était opposé.

Les pays de l'UE ont approuvé mardi l'ouverture des négociations pour intégrer la Macédoine du Nord et, sous conditions, l'Albanie, a annoncé le commissaire européen à l'Élargissement, Oliver Varhelyi, à l'issue d'une réunion en vidéoconférence avec les ministres européens. 

"Je suis très heureux que les États membres de l'UE soient parvenus aujourd'hui à un accord politique sur l'ouverture des négociations d'adhésion avec l'Albanie et la Macédoine du Nord", a-t-il déclaré sur Twitter. "Je félicite de tout coeur ces deux pays. Cela envoie également un message fort et clair aux Balkans occidentaux: votre avenir est dans l'UE". 

 Des conditions strictes

La présidente de la Commission européenne, l'Allemande Ursula von der Leyen s'est déclarée "ravie" de cette décision et a espéré que "les dirigeants de l'UE l'approuveront cette semaine". Les ministres des Affaires européennes ont entériné l'accord trouvé la...

Explorez...

Ajouter un commentaire