JO-2020: la Grèce transmet la flamme olympique aux organisateurs japonais sans public

La Grèce a transmis jeudi la flamme olympique aux organisateurs des Jeux olympiques 2020 de Tokyo, dans un stade panathénaïque d'Athènes vide en raison de la pandémie de coronavirus, a constaté l'AFP. En l'absence de spectateurs, seule une poignée de journalistes avait été autorisée à couvrir la cérémonie traditionnelle dans le majestueux stade où s'étaient tenus les premiers Jeux en 1896.

Le champion olympique de gymnastique Lefteris Petrounias a couru avec la flamme dans le stade de marbre où sa compatriote Katerina Stefanidi, championne olympique de saut à la perche, a allumé un chaudron, conformément à la tradition. La flamme a été ensuite solennellement transmise à la représentante de Tokyo 2020 Naoko Imoto, nageuse aux Jeux d'Atlanta en 1996 et représentante de l'Unicef. Les organisateurs japonais auraient fait appel à elle à la dernière minute car elle vit en Grèce.

La nouvelle présidente grecque Katerina Sakellaropoulou a déclaré, dans un communiqué que les valeurs olympiques d'«entente, de bienveillance et de fraternité [...] sont les armes à utiliser» contre la pandémie. Vendredi dernier, le relais de la flamme, allumée sans spectateurs la...

Explorez...

Ajouter un commentaire

Ça pourrait aussi vous intéresser...